top of page
  • Ed anot

4 jours à ski dans les Cerces

Dernière mise à jour : 22 déc. 2022

Les Cerces sont propices au ski de rando : elles regorgent de vallées vierges avec de nombreux sommets réalisables.


Nous avons composé notre itinéraire sur 4 jours en rejoignant le refuge du Mont Thabor celui de Terre Rouge et le refuge des Drayères dans la vallée de la Clarée.



Jour 1 : Refuge du Thabor


L'aventure débute en rejoignant le refuge du Mont Thabor après 900 m de dénivelé positif depuis Valfréjus. Le BERA (Bilan Estimation Risque Avalanche) du jour nous permet pas d'en faire plus, très peu de visibilité, fort vent et tempête de neige. Initialement, nous avions prévu de rejoindre le point à 2840 m entre le col des Roches et le Mounioz pour redescendre directement sur le refuge. On se contente d'un poêle, d'une part de gâteau et d'une bonne nuit avant d'assister à un sublime lever de soleil.



Jour 2 : Mont Thabor & Pointe de Terre Rouge


L'itinéraire du Mont Thabor est bien repérable en suivant le sentier d'été (le GR57) jusqu'à la chapelle au sommet. On réalise de ce sommet notre première descente du séjour, sur le versant ouest du Mont Thabor et en direction du col de la Chapelle. Quelques centaines de mètres plus bas, on arrive sur le versant sud de la pointe de Terre Rouge avant d'en atteindre le sommet.


Après recommandation des gardiens du refuge du Thabor, il faut à la fois regarder le BERA du massif du Thabor et celui des Grandes Rousse mitoyen à Valmeinier. En effet, la neige tombée la veille, soufflée par le vent, c'est accumulée dans l'autre versant. On était donc passé d'une face en risque 2 à une autre en risque 4.


Il est possible de faire une belle descente en face nord-ouest de Terre Rouge jusqu'au refuge. Nous choisissons cependant pour redescendre notre itinéraire de montée, car le risque avalanche du jour ne nous permet pas de s'engager dans les pentes de l'autre versant.


Cotation en 2.3 avec 1200 m de dénivelé positif pour la journée.




Jour 3 : Col Nevache + Rocher de la grande Tempête


Nous voulions passer par Roche Château pour atteindre le refuge des Drayères dans la vallée de la Clarée. Le BERA ne s'améliorant pas, on s'engage plutôt sur le col de Névache dans un itinéraire minimisant le risque.


Sur le versant Clarée, on se retrouve sur une neige de printemps sans risques majeurs et on rejoint le sommet du rocher de la Grande Tempête. On termine notre journée en descente jusqu'au refuge des Drayères avec du soleil, de la bonne neige et une bière (bien) fraîche à l'arrivée.


Cotation en 2.3 avec 800 m de dénivelé positif pour la journée.


Jour 4 : Col des Muandes + Vallée Étroite


Il n'y a pas de difficultés majeures sur cette étape à part la distance à parcourir. Du refuge des Drayères, on suit la vallée pour atteindre le col des Muandes et on descend complètement l'autre versant pour rejoindre le pont de la Fonderie. Le vallon est complètement désert si ce n'est un lagopède à quelques mètres de nous.


La remontée est moins marrante par manque de neige : skis sur le sac et marche sur 300 m de d+. En dessous du col de la Vallée Étroite, on bifurque par le passage St Marguerite pour atteindre le point à 2586 m. Il ne reste qu'à rejoindre le refuge du Thabor pour reprendre notre itinéraire du premier jour, en direction de Valfrejus.


Cotation en 2.1 avec 1300 m de dénivelé positif pour la journée.



Retour au bercail


Avec les conditions changeantes d'un versant à un autre, notre plan d'origine a été constamment changé. Ce raid aura nécessité une capacité d'adaptation pour trouver notre itinéraire, rester en sécurité et nous faire plaisir. Nous terminons avec 55 km parcourus et 4200 m de dénivelée positif , dans des vallées seulement marquées par nos empreintes.





8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page